Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En mars 2024, le niveau général des prix est en hausse 0,2% par rapport au mois de février 2024

Au cours du 4ème Trimestre 2023, l’activité de production industrielle a augmenté de 13,2% par rapport au 3ème Trimestre 2023

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

DISCOURS D’OUVERTURE DE L’ ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU DISPOSITIF DE COLLECTE ET D’ANALYSE DE DONNEES SUR LES FAITS D’ETAT CIVIL DANS LA COMMUNE DE N’DJAMENA

  • Messieurs les Représentants des différents ministères du système d’état civil tchadien ;
  • Monsieur le Représentant du Directeur de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés ;
  • Monsieur le Représentant du Directeur des Affaires Politiques et de l’Etat Civil ;
  • Monsieur le Représentant du Maire de la ville de N’Djaména ;
  • Messieurs les Maires des Communes des Arrondissements de la ville de N’Djaména ;
  • Messieurs les Représentants des partenaires du système d’état civil tchadien ;
  • Messieurs les Membres du Comité Technique de la CNMD et cadres de l’INSEED ;

       Chers participants        

  • Mesdames et messieurs, distingués invités
  • En vos rangs et qualités

    J’ai l’honneur et le privilège de prendre la parole, en cette cérémonie de présentation des résultats du dispositif de collecte et d’analyse de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména.

    Je voudrai avant tout, vous remercier d’avoir honoré de votre présence au présent atelier qui marque l’annonce officielles des résultats de l’opération de collecte de données sur les mariages, les naissances et les décès dans la Commune de N’Djaména.

    Mesdames et Messieurs,

    Le système d’état civil d’un pays est un ensemble d’instruments qui confère aux citoyens leur identité en tant que membres du corps social. Ainsi, il fournit des documents juridiques dont les individus ont absolument besoin pour garantir leur identité, prouver leur nationalité, défendre leurs droits civils et accéder aux services sociaux de base.

    Le système d’état civil constitue la source d’informations la plus privilégiée pour l’étude des phénomènes démographiques, à savoir la mortalité, la natalité, la nuptialité et les migrations, du fait qu’il permet d’enregistrer systématiquement et correctement tous les évènements individuels peu de temps après leur survenue.

    Mesdames et Messieurs,

    Quoique le système d’état civil joue un rôle capital dans la vie d’un pays et de ses citoyens, il reste cependant sujet à deux catégories de problèmes fondamentaux que sont le dysfonctionnement dans l’organisation des services et le faible taux d’enregistrement des faits d’état civil.

    Les résultats de différentes enquêtes à couverture nationale, organisées dans notre pays, ont montré que le taux d’enregistrement des faits d’état civil est l’un des plus faibles d’Afrique. Il s’agit particulièrement de l’enregistrement des naissances des enfants de moins de cinq ans dont le taux n’a pas significativement varié depuis 2004. Ce taux est passé de 9% en 2004 selon la deuxième Enquête Démographique et de Santé du Tchad (EDST2) à 16% en 2010 au vu des résultats de la Quatrième Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS4) avant de décroître à 12% en 2014-2015, résultat de l’Enquête Démographique et de Santé et à Indicateurs Multiples (EDS-MICS) puis passé à 26% en 2019 (MICS6).

    Mesdames et Messieurs,

    Parmi les enfants de moins de cinq ans enregistrés à l’état civil durant les années 2014 et 2015, il n’y a que 9% d’entre eux qui avaient effectivement un acte de naissance.

    Aussi, faut-il noter que du fait de la faible organisation des services d’état civil, il est très difficile de connaître le niveau d’enregistrements de certains évènements tels que les mariages et les décès.

    Mesdames et Messieurs,

    Fort de ces constats, l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a mis en place, à titre pilote, un dispositif de collecte de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména, à l’effet de rendre plus disponibles, accessibles et visibles, les informations et la documentation pertinentes sur l’état civil tchadien.

    Dans le cadre de ce dispositif, seuls les mariages, les naissances et les décès ont fait l’objet de collecte.

    Ce dispositif de collecte de données sur les événements susmentionnés a pour finalité, l’établissement des statistiques d’état civil, pouvant orienter les décideurs et les gestionnaires des programmes et projets de développement dans leur prise de décision.

    Mesdames et Messieurs,

    Chers participants,

    Après les phases de collecte, de traitement informatique, le rapport de l’étude est disponible. L’objectif général de cette cérémonie est de présenter le rapport des résultats obtenus aux participants. Ce rapport est le fruit d’un dur labeur et de multiples sacrifices.

    Qu’il me soit permis de remercier le Gouvernement de la République du Tchad pour son assistance financière ayant permis la réalisation de ladite opération. J’exprime également ma profonde gratitude à l’endroit des cadres de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques à travers la Coordination Technique de la CNMD, des autorités administratives, communales et traditionnelles, des différentes équipes de chefs quartiers et de carrés de la ville de N’Djaména ainsi que la population enquêtée pour leurs contributions à la réussite de cette importante opération.

    Tout en vous souhaitant bons travaux, je déclare ouvert « l’Atelier de présentation des résultats du dispositif pilote de collecte et d’analyse de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména ».

    Je vous remercie.

    Le  représentant du DG de l’INSEED

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search