Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

L’activité de production industrielle au deuxième trimestre 2022 s’est bonifiée de 5,5 % par rapport au premier trimestre 2022.

En septembre 2022, le niveau général des prix a baissé de 0,7% par rapport au mois d’août 2022.

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

Une cérémonie de passation de service a eu lieu le 17 Novembre 2022 à 12h dans la salle de réunion du Fonds National de Développement de la Statistique au Tchad (FNDS), sous la supervision de l’Inspecteur Général du Ministère de la Prospective Economique et des Partenariats Internationaux Monsieur Brahim Mahamat Ahmat, entouré pour la circonstance de quelques collaborateurs et surtout des responsables du Système Statistique National (SNN), notamment le Directeur Général de l’INSEED et le Secrétaire Permanant du Conseil National de la Statistique. Ont également été présents pour cette circonstance, des collègues, des invités ainsi que l’équipe de la direction générale du FNDS. A effet, l’installation du nouveau DG et son Adjoint a été procédée, conformément au Décret N°0045/PR/2022 du 14 Novembre 2022.

Après la lecture du Décret N°0045/PR/2022 du 14 Novembre 2022 nommant les Directeur Général et son Adjointe au Fonds National de Développement de la Statistique, l’Inspecteur Général du Ministère Monsieur Brahim Mahamat Ahmat a donné la parole au DG sortant, Monsieur Abdoulaye Barh Bachar, qui a entamé son intervention par rendre un grand hommage au Marechal du Tchad Idriss Deby Itno, paix à son âme, qui avait pensé à cette importante réforme de l’appareil statistique national du Tchad. Il a, ensuite, remercié le Général d’Armées, Président de la Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, Mahamat Idriss Deby Itno et les plus hautes autorités qui lui ont confié la mission qui arrive à son terme. Il a en particulier salué les plus Hautes Autorités pour le soutien qu’elles ont apporté dans la phase cruciale de la réforme du SSN.

Pour le DG sortant, durant les deux années passées à la tête du FNDS, des activités importantes ont été réalisées notamment dans la restructuration et l’opérationnalisation totale du Fonds.

Au titre des principales réalisations du FNDS d’octobre 2020 au 14 Novembre 2022 il a cité entre autres :

  • La Mise en place du mécanisme de recouvrement, d’allocation et de répartition des produits affectés de la redevance statistique perçue sur les importations et les exportations ;
  • L’élaboration et adoption du Manuel des procédures administratives, comptables et financières du FNDS ;
  • La Mise en place d’un Comité de Passation des Marchés ;
  • L’adoption de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique SNDS2 2022-2026 ;
  • La Réalisation de plusieurs études sur « le financement de la SNDS2 2022-2026, le financement des grandes opérations statistiques au Tchad, la grille salariale du FNDS et sur la redevance statistique.

Au titre de la situation financière, il a fait une présentation de tous les comptes du FNDS, des pôles statistiques sectoriels et des structures non institutionnelles qui affichent dans leur ensemble des soldes créditeurs. 

Après l’énumération des résultats obtenus, il a rappelé l’intérêt que revêtent les données statistiques dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies, des politiques publiques, des programmes et projets au Tchad. Il a en outre annoncé sa disponibilité à travailler sur la réforme du SNN et r apporter son soutien indéfectible pour le développement de son pays.

Pour conclure, tout en félicitant et souhaitant une bonne mission à son prédécesseur, il a remercié ses collaborateurs en affirmant que les importants travaux ont été rendus possible grâce à une merveilleuse et jeune équipe qui a tout donné pour l’atteinte des résultats dans leur disponibilité, la collaboration, le professionnalisme et la qualité humaine.

A son tour, le Directeur Général entrant, Monsieur Ahmat Teiro Issa, a remercié le Président de la République et les autres autorités pour la confiance accordée à sa modeste personne. Il a félicité l’équipe du FNDS pour le travail abattu comme une structure assez jeune avec plusieurs activités réalisées en deux ans. Monsieur Ahmat Teiro Issa a formulé ses vœux de réussite à l’équipe sortant dans ses nouvelles fonctions et il s’est dit confiant de compter sur l’équipe du FNDS.

Après les deux interventions, l’Inspecteur Général du Ministère Monsieur Brahim Mahamat Ahmat sanctionné cette cérémonie par une signature d’un procès-verbal. Une photo de famille et la salutation d’usage ont été faites.

Commencée à 12h20mn, cette séance de passation de service a pris fin à 12h45mn.

Partager sur :

Une réunion de prise de contact avec le personnel clef des Agences de Contractualisation et de Vérification (ACV) recruté dans le cadre du « Projet de Renforcement de la Performance du Système de Santé au Tchad » (PRPSS) a eu lieu le mercredi 25 mai 2022 sous la présidence du Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), Dr. Baradine Zakaria Moursal.

Le recrutement de ce personnel intervient à la suite de l’avis de candidature lancé par l’INSEED sous la référence n°001/PCMT/PMT/MPEDCI/SE/SGM/INSEED/CT_ACV/2022 du 1er février 2022, dans le cadre de la mise en œuvre du PRPSS financé par la Banque Mondiale.

Ont pris part à cette réunion, quelques collaborateurs du DG de l’INSEED, notamment le Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales, le Directeur des Affaires Administratives, le Responsable de la Cellule de Communication de l’INSEED et quelques cadres. Un tour de table a permis à chacun des participants de se présenter.

D’abord, après son mot de bienvenu, le DG de l’INSEED a situé l’objectif de cette rencontre qui est de faire connaissance avec les nouveaux cadres recrutés des ACV et de rappeler l’exigence de résultat dans l’exercice de leur mission. Il a, aussi, prodigué quelques conseils aux personnels des ACV dans le cadre de l’exercice de leur travail, qui sont entre autres : le respect de la hiérarchie, le brassage, la communication, la transmission des documents en  temps  réel et l’assiduité au travail.

Ensuite, le coordonnateur technique de « Mise en œuvre des ACV», M. Ahmat Abderahim Abbo, a rappelé quelques activités importantes réalisées et celles qui restent à finaliser pour une mise en route réussie du programme ACV. Il s’agit notamment du processus de recrutement, de la formation des responsables, et de l’élaboration du plan de travail. L’étape ultérieure sera l’installation des responsables et le recrutement des managers internationaux pour appuyer la mise en œuvre du projet.

Enfin, le Directeur Général a conclu la réunion par le mot d’encouragement tout en demandant aux nouveaux cadres contractuels du projet ACV de fournir d’avantages d’efforts dans l’exercice de leur mission et de préserver une bonne image de l’INSEED auprès du partenaire qu’est la Banque de Mondiale.

Partager sur :

  • Monsieur le Directeur Général de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés ;
  • Monsieur le Directeur des Affaires Politiques et de l’Etat Civil ;
  • Monsieur le Maire de la ville de N’Djaména ;
  • Messieurs les Maires des Communes des Arrondissements de la ville de N’Djaména ;
  • Messieurs les Membres du Comité Technique de la CNMD-2022 ;
  • Messieurs les Chefs de Quartiers et Carrés des Arrondissements de la ville de N’Djaména.

Chers participants

  • Mesdames et messieurs, distingués invités
  • En vos rangs et qualités

L’honneur m’échoit de prendre la parole, en cette cérémonie d’ouverture de l’Atelier de concertation et de partage sur le dispositif de collecte et d’analyse de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména.

Je voudrai avant tout, vous remercie d’avoir honoré de votre présence la cérémonie d’ouverture du présent Atelier qui marque le démarrage des activités de sensibilisation sur l’opération de collecte de données sur les Mariages, les Naissances et les Décès dans les Communes des 1er, 7ème, 8ème, 9ème et 10ème Arrondissements de N’Djaména. 

Mesdames et Messieurs,

Le système d’état civil d’un pays est un ensemble d’instruments qui confère aux citoyens leur identité en tant que membres du corps social. Ainsi, il fournit des documents juridiques dont les individus ont absolument besoin pour garantir leur identité, prouver leur nationalité, défendre leurs droits civils et accéder aux services sociaux de base.

Le système d’état civil constitue la source d’informations la plus privilégiée pour l’étude des phénomènes démographiques, à savoir la mortalité, la natalité, la nuptialité et les migrations, du fait qu’il permet d’enregistrer systématiquement et correctement tous les évènements individuels peu de temps après leur survenue.

Mesdames et Messieurs,

Quoique le système d’état civil joue un rôle capital dans la vie d’un pays, il reste cependant sujet à deux catégories de problèmes fondamentaux que sont le dysfonctionnement dans l’organisation des services et le faible taux d’enregistrement des faits d’état civil.

Les résultats de différentes enquêtes à couverture nationale, organisées dans notre pays, ont montré que le taux d’enregistrement des faits d’état civil est l’un des plus faibles d’Afrique. Il s’agit particulièrement de l’enregistrement des naissances des enfants de moins de cinq ans dont le taux n’a pas significativement varié depuis 2004. Ce taux est passé de 9% en 2004 à la deuxième Enquête Démographique et de Santé du Tchad (EDST2) à 16% en 2010 à la Quatrième Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS4) avant de décroître à 12% en 2014-2015 à l’Enquête Démographique et de Santé et à Indicateurs Multiples (EDS-MICS).

  Mesdames et Messieurs,

Parmi les enfants de moins de cinq ans enregistrés à l’état civil durant les années 2014 et 2015, il n’y a que 9% d’entre eux qui avaient effectivement un acte de naissance.

Aussi, faut-il noter que du fait de la faible organisation dans les services d’état civil, il est très difficile de connaître le niveau d’enregistrement de certains évènements tels que les mariages et les décès.

Mesdames et Messieurs,

Fort de ces constats, l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a mis en place, à titre pilote en octobre 2020, un dispositif de collecte de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména, à l’effet de rendre plus disponibles, accessibles et visibles, les informations et la documentation pertinentes sur l’état civil tchadien.

Dans le cadre de ce dispositif, seuls les mariages, les naissances et les décès ont fait l’objet de collecte. Il s'agit actuellement d'une extension de l’opération qui a déjà débuté dans les 5 autres arrondissements. Elle sera exécutée dans les dix (10) Communes d’Arrondissement de la Capitale pour une période de 6 mois.

Mesdames et Messieurs,

Chers participants,

Non seulement la qualité des données collectées est liée au type de formation reçue par les agents de collecte, mais aussi elle dépend de la manière dont la collecte a été menée et surtout de la participation et de la collaboration effective des groupes cibles de l’opération. D’où l’organisation du présent Atelier dont l’objectif général est d’informer les responsables municipaux de la Capitale et les différentes autorités administratives chargées de l’état civil du Tchad de l’extension du Projet « Dispositif de collecte de données sur les faits d’état civil dans la Commune de N’Djaména ». Il s’agira plus spécifiquement :

  • d’expliquer aux responsables municipaux de la Capitale et différentes autorités administratives chargées de l’état civil la nécessité et l’urgence d’organiser la Collecte des Données sur les Naissances, les Mariages et les Décès en 2022 (CNMD-2022) dans tous les arrondissements de la ville de N’Djaména ;
  • de présenter les objectifs et les stratégies de la CNMD-2022 ;
  • d’expliquer l’intérêt des variables retenues pour la collecte des données sur les naissances, mariages et décès ;
  • d’informer les participants sur les produits envisagés ainsi que sur les indicateurs et les thèmes d’analyse prévus ;
  • de recueillir leurs appréciations par rapport aux produits envisagés et d’identifier leurs besoins complémentaires susceptibles d’être pris en compte dans la programmation des travaux d’analyse.

L’INSEED envisage dans le cas spécifique de l’état civil, intensifier des communications dans les différents organes qu’ils soient publics ou privés afin d’amener un grand nombre de population à la connaissance de l’importance de l’acquisition d’un acte d’état civil ou adhérer massivement à la délivrance des actes des faits d’état civil.

Enfin, vous les Hommes de médias présents à cette réunion, nous comptons plus sur vous et vos outils de communication, pour jouer un rôle essentiel dans le cadre de la mise en œuvre de cette activité. En faisant une bonne communication dans la diffusion de l’information statistique, vous contribuez à votre manière, à faire avancer ce pays que nous aimons tous.

Tout en vous souhaitant bons travaux, je déclare ouvert « l’Atelier de concertation et de partage sur le dispositif pilote de collecte et d’analyse de données sur les faits d’état civil dans les Communes des 1er, 7ème, 8ème, 9ème et 10ème Arrondissements de N’Djaména ».

Je vous remercie.

Le Directeur Général de l’INSEED

 

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search