Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En novembre 2020, le niveau général des prix a baissé de 0,8% par rapport au mois d’octobre 2020

Au troisième trimestre 2020, les activités industrielles continuent leur baisse entamée au trimestre précédent. La production industrielle a baissé de 5,6% en variation trimestrielle et de 3,3% en glissement annuel.

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Renforcement des Capacités de l’Etat – Phase 2 (ACET 2) soutenu par l’Union Européenne, l’INSEED a reçu un lot d’équipements et matériels informatiques d’une valeur de 58 millions de francs. Ce programme qui vise la consolidation du processus de réforme des finances publiques, comprend une composante statistique qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan Stratégique 2019-2023 de l’INSEED, et de manière spécifique, dans le renforcement institutionnel de l’institut et de la coordination statistique visant à couvrir les besoins de suivi des politiques publiques.

L’appui donné en matériels et équipements vise la consolidation des dispositifs de cartographie et de statistiques du commerce extérieur à l’INSEED, d’une part, et des statistiques sectorielles dans des domaines prioritaires et ciblées dans le cadre de la coordination du système statistique national, d’autre part.

Cette cérémonie de réception des matériels et équipements informatiques a été présidée par le Directeur Général de l’INSEED, Monsieur BARADINE ZAKARIA MOURSAL, en présence des représentants de la Délégation de l’Union Européenne, Messieurs Rémi BARDON. Ont pris également part à cette cérémonie, le Chargé de suivi su Secrétariat Permanent du Programme d’Appui à la Modernisation des Finances Publiques (PAMFIP), le Chargé des procédures financières et contractuelles du programme ACET 2, le Fournisseur et des responsables de l’institut.

A cette occasion, le Directeur Général de l’INSEED a rappelé la responsabilité des cadres de l’institut et des ministères quant à l’utilisation du matériel livré avec une obligation de résultats. Il a remercié la Délégation de l’Union Européenne pour l’appui donné dans le cadre du programme ACET 2 et il a rassuré que les activités prévues seront réalisées conformément au Plan d’action malgré le contexte délicat de la pandémie de COVID-19.

Le représentant de la DUE à pris bonne note de la prédisposition de l’INSEED à veiller à un usage du matériel en toute responsabilité, et il ainsité sur la nécessité d’un développement des applications destinés à la collecte automatisé, et au traitement des données avec un nécessaire renforcement des capacités.

Pour conclure la cérémonie, le Directeur Général de l’INSEED a souhaité la consolidation de l’appui de l’Union Européenne dans une optique de renforcement durable des capacités statistiques.

Partager sur :

Monsieur le représentant de la banque de la Banque mondiale ;

Mesdames et messieurs les directeurs Généraux des Ministères et membres du Comité de Pilotage de l’ECOSIT4

Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;

Mesdames et Messieurs les membres de l’Equipe Technique de l’ECOSIT4 ;

Distingues invités en vos rangs et qualités respectifs ;

Mesdames et messieurs

Soyez la bienvenue à cette cérémonie.

L’atelier que j’ai le plaisir d’ouvrir aujourd’hui et auquel vous avez bien voulu participer est l’aboutissement d’un long processus de consultation et de concertation que l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a initié depuis presque quatre longues années. Ceci afin de renforcer, enrichir et actualiser sa base des données socioéconomiques et mieux aider les décideurs, les planificateurs, les opérateurs privés, les chercheurs, les universitaires et étudiants dans la planificateurs et l’évaluation des politiques publiques de développement.

Il vous souviendra que dans le cadre de la vision 2030, « le Tchad que nous voulons », le Gouvernement de la République du Tchad a élaboré un ambitieux Plan National de Développement pour la cinq (5) prochaines années basé sur quatre (4) axés stratégiques :

  • Le renforcement de l’unité nationale ;
  • Le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit ;
  • Le développement d’une économie diversifiée et compétitive ; et
  • L’amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne.

En effet, pour évaluer et suivre la qualité de vie de la population, il est indispensable de disposer d’indicateur statistique fiable et à jour.

Nous sommes tous persuadés que ces indicateurs ne peuvent être obtenues qu’à travers une enquête nationale auprès des ménages qui donnera des résultats à temps réel.

C’est pourquoi, le Gouvernement de la République du Tchad, soucieux du bien-être de la population, a décidé d’organiser une enquête nationale auprès des ménages sur leurs conditions de vie et la pauvreté au Tchad.

En effet, cette opération d’importance majeure pour le Tchad et devenue une réalité grâce aux orientations des plus hautes Autorités de la Républiques du Tchad notamment le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat et elle est mise en œuvre par le Ministère en charge de l’Economie et du Plan dont l’INSEED a été le maitre d’œuvre.

Cette enquête a bénéficié de l’appui technique et financier de la Banque mondiale dans un cadre harmonisé avec les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et la République de Guinée. Le coût de l’ECOSIT4 est de 3,5 millions de dollars dont 1,5 million venant du Trust-fund et le reste de l’Association Internationale de Développement (IDA), branche de la Banque mondiale.

C’est la quatrième enquête sur les conditions de vie des ménages et la pauvreté (ECOSIT4) que le Tchad a organisé et la toute première à utiliser les technologies de l’information pour assurer la qualité des données collectées et réduire le temps de traitement.

Mesdames, Messieurs,

Il convient de rappeler que cette enquête pour laquelle nous sommes réunis pour la validation des résultats, fournit des informations nécessaires à la programmation, au suivi/évaluation des politiques économiques et sociales du Gouvernement de manière générale, plus particulièrement au suivi/évaluation des politiques de lutte contre la pauvreté et renseigner les indicateurs nécessaires aux ODD et à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Distingues invités ;

Mesdames, Messieurs

Je tiens à remercier l’ensemble des partenaires qui accompagne la production statistique dans notre pays.

C’est le lieu ici de saluer une de fois de plus les efforts de la Banque mondiale, notre partenaire stratégique qui ne cesse de contribuer à renforcer et à développer le Système Statistique National à travers le Projet de Développement de la Statistique au Tchad (PDST).

Le plan de publication de l’ECOSIT4 est articulé autour de quatre (4) volumes comprenant le rapport général sur les conditions de vie des ménages et la pauvreté en 2018, le rapport sur le profil de pauvreté au Tchad 2018, les rapports d’analyse thématique ou policy briefs et les tableaux de données brutes et indicateurs. Le présent rapport principal à examiner porte sur le profil de pauvreté au Tchad en 2018.

La validation des principaux résultats de l’ECOSIT4 permettra au Gouvernement et aux Partenaires Techniques et Financiers d’assoir une planification basée sur des données récentes et de répondre aux engagements internationaux.

Ainsi, j’appelle tous les membres du comité de pilotage à apporter des observations utiles afin de permettre d’améliorer le document soumis à notre appréciation pour sa validation.

Je vous remercie.

Partager sur :

Le Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement (MPED), Dr. ISSA DOUBRAGNE a procédé ce jour 23 juin 2020, à l’installation officielle du nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED M. MOUTEDE DJIM-HYNGAR, nommé par Décret n°1218/PR/2020 du 9 juin 2020. Cette cérémonie s’est déroulée dans les locaux de l’INSEED en présence des Conseillers spéciaux du Président de la Républiques MM. ALIO ABDOULAYE IBRAHIM et ALINGUE Etienne, du Président sortant du Conseil d’Administration de l’INSEED, M. NASSOUR BAHAR MAHAMAT ITNO, et des membres dudit Conseil. Le Président du Conseil d’Administration du FONAP M. BRAH MAHAMAT a été invité à titre exceptionnel par le Ministre, pour prendre part à cette cérémonie d’installation.

Dans son mot introductif, le Président sortant du Conseil d’Administration par ailleurs Directeur Général du Ministère au MPED, a remercié les plus Hautes Autorités pour lui avoir permis d’accompagner l’INSEED conformément au processus de réforme de l’appareil statistique national. Et il a présenté les réalisations faites depuis la session du 7 février 2020 en termes de validation et mise en œuvre du budget et du Plan d’action de 2020, ainsi que de renforcement institutionnel de l’INSEED. Il a ensuite félicité et formulé des vœux de réussite au nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED.

Le nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED, M. MOUTEDE DJIM-HYNGAR, a remercié le Chef de l’Etat d’avoir confié une tâche aussi exaltante et il a promis de tout mettre en œuvre pour que l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) puisse concrétiser sa vision et ses objectifs stratégiques dans le cadre du processus de réforme impulsée par les plus Hautes Autorités. Il a par ailleurs, rappelé qu’en tant que membre de la profession, il appréhende pleinement l’utilité de la statistique dans la gestion publique et les défis de renforcement des capacités statistiques.

Par la suite, le Ministre, Dr. ISSA DOUBRAGNE, a procédé à l’installation du nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED en rappelant les enjeux et défis de la statistique dans les politiques publiques, et en marquant sa disponibilité à accompagner le développement de l’INSEED et de l’appareil statistique dans son ensemble. Le Ministre a aussi rappelé les grands chantiers de réforme en cours à l’exemple du la mise en place du Fonds National de Développement de la Statistique (FNDS), de la création de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Informatique Appliquées (ENSIA), et de la réalisation du Troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 3) avec une conférence des bailleurs prévue en juillet 2020.

En guise d’orientations, le Conseiller Spécial a tenu à livrer le message du Président de la République, qui reste résolument engagé à insuffler une nouvelle dynamique de pilotage en nommant de hauts cadres aux postes de Président de Conseil d’Administration des différentes institutions avec un cadre de travail motivant et une obligation de résultats mesurables en complémentarité avec le FNDS. Il a ensuite exhorté le nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED à travailler en symbiose avec la tutelle, tout en le félicitant au nom du Chef de l’Etat.

Cette cérémonie d’installation de nouveau Président du Conseil d’Administration de l’INSEED est conclue par une signature d’un procès-verbal, et clôturée par le Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINSTRATION DE L’INSEED,

23 JUIN 2020

A la suite de l’installation du nouveau Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’INSEED, M. MOUTEDE DJIM-HYNGAR, intervenue ce jour 23 juin 2020 dans la salle de réunions de l’INSEED), la première session extraordinaire du Conseil pour examiner les deux principaux points à l’ordre du jour dans le contexte de changement de gouvernance et de consultation des Administrateurs à domicile pour donner suite aux points définis à l’issue du Conseil d’Administration tenu le 7 février 2020 ;

  • Examen du projet de budget révisé ;
  • Examen et adoption de l’organigramme de l’INSEED.

Sur le premier point, les Administrateurs notent que le changement de gouvernance impacte sur le budget et que des ajustements internes sont nécessaires suivant les indications données par le Directeur Général de l’INSEED, M. BARADINE ZAKARIA MOURSAL, et ils impliquent de ce fait, une souplesse dans le budget. Toutefois, le nouveau Décret n°1314/PR/2020 qui vient d’être publié ce jour 23 juin 2020, réglementant les modalités de désignation et de rémunération des PCA des Etablissements Publics, des Sociétés d’Etat et Sociétés Parapubliques portant sur la rémunération, impose de revoir la proposition d’ajustement interne du budget pour inclure aussi, les provisions pour la tenue de Conseils d’Administration Extraordinaires autant de fois que nécessaire suivant les nouvelles orientations sur le développement de l’institut.

Sur le deuxième point, les Administrateurs notent son importance en lien avec le capital humain de l’INSEED et la synthèse des avis donnés lors de la consultation à domicile. Il est recommandé au Directeur Général de l’INSEED de préparer les conclusions afin de les faire entériner les décisions à prendre par le Conseil, sur la base de la règle sur le quorum de chacun des points soumis à l’avis et approbation

Sur cette base, le Président du Conseil d’Administration, a conclu la session en projetant d’organiser une nouvelle session extraordinaire dans la première quinzaine de juillet 2020, pour statuer sur ces points qui conditionne le développement institutionnel et de manière spécifique, l’exécution du Plan d’action 2020 de l’INSEED.

 

Commencée à 11 h 05min, la séance a pris fin à 13 h 10 min.

Fait à l’INSEED, le 23 juin 2020

Partager sur :

A l’instar des autres pays du monde, le Tchad est affecté par la pandémie du COVID-19 et le Gouvernement a pris dès le 18 mars 2020, les mesures et actions nécessaires pour limiter sa propagation. Dans ce contexte difficile, l’INSEED a revu ses priorités dans le respect des missions qui lui sont assignées, pour répondre à la demande du Gouvernement, portant sur une évaluation des impacts socio-économiques du COVID-19 sur le bien-être de la population, afin d’identifier des stratégies efficaces pour les atténuer.

Sur cette base et tenant compte des mesures gouvernementales en vigueur portant spécifiquement sur la distanciation sociale, L’INSEED avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale, met en place une méthode innovante de collecte des données par téléphone, qui répond aux critères requis de qualité statistique. Ce nouveau dispositif de suivi de l’impact socio-économique du COVID-19 sur les ménages, repose sur un échantillon aléatoire tiré de la Quatrième Enquête sur les Conditions de Vie des Ménages et de la Pauvreté (ECOSIT4) réalisée en 2018 et 2019 et dont les résultats sont en cours de finalisation. Ce nouveau dispositif tout comme l’ECOSIT4, est mis en place dans le cadre du Programme des Enquêtes Harmonisées sur les Conditions de Vie des Ménages et la pauvreté (PEHCVM) en vigueur dans certains pays francophones d’Afrique.

Ce dispositif porte sur une enquête par panel de 2000 ménages sur une durée de trois mois, qui vise à aider les décideurs dans la surveillance des canaux par lesquels la pandémie affecte les ménages et à évaluer son impact sur les conditions de vie des populations notamment les plus vulnérables. Cette enquête permettra de produire des données d’une fréquence mensuelle afin de mettre à la disposition des décideurs et du public en général, des informations fiables et à jour pour éclairer les prises de décision et assurer la mise en place de stratégies efficace pour limiter les impacts socio-économiques de la pandémie du COVID-19 sur les ménages.

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search