Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En mars 2024, le niveau général des prix est en hausse 0,2% par rapport au mois de février 2024

Au cours du 4ème Trimestre 2023, l’activité de production industrielle a augmenté de 13,2% par rapport au 3ème Trimestre 2023

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

Le Conseil d’Administration de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) s’est tenu en séance ordinaire le 24 mars 2022 dans la salle de réunions de l’INSEED.

Cette importante réunion qui statue sur la vie de l’institut pendant l’exercice 2023, a été dirigée par son Président, Monsieur ABDRAMANE AHMAT BARGOU, en présence des administrateurs de dudit institut.

Les points inscrits à l’ordre du jour sont les suivants :

  • Examen et adoption du compte rendu du Conseil d’Administration du 18 mars 2022 ;
  • Examen et adoption du rapport d’activités 2022 et, l’exécution du budget 2022 ;
  • Examen et adoption du projet du plan d’action 2023 et projet de budget 2023 ;
  • Et enfin, examen et adoption du plan stratégique 2020 – 2026.

La réunion a commencé juste après l’adoption de l’ordre de jour à l’ensemble des administrateurs.

Plutôt l’adoption de l’ordre du jour, le président du Conseil d’Administration a donné la parole au Directeur Général de l’INSEED, Dr. BARADINE ZAKARIA MOURSAL, qui a présenté chaque point de manière détaillée en faisant ressortir les principaux résultats atteints dans la mise en œuvre et la proposition de plan d’actions 2023, les rapports des activités au titre de l’année 2022 ainsi que les recommandations du conseil d’administration passé.

Après l’exposé du Directeur Général, quelques administrateurs ont été surpris du travail abattu par l’INSEED dans le cadre de la méthodologie mise en place pendant la phase de transition de la réforme de l’appareil statistique.

A cet effet, le Plan d’action 2023 proposé est conçu dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan stratégique de l’INSEED recadré sur 2022-2026, pour mettre l’institut en capacité d’exercer au mieux son mandat et à jeter les bases de la cohérence, de l’unicité et de la qualité du SSN. Suite la réponse donnée par le premier responsable de l’institut et après les échanges, les administrateurs ont adopté les trois points sous réserve de la prise en compte des observations formulées.

Vis-à-vis du dernier qui porte sur le plan stratégique de l’INSEED 2022 – 2026, les administrateurs ont fait la recommandation de l’examiner ultérieurement étant donné son importance.

Globalement, il ressort des présentations et échanges que l’INSEED doit mettre en place pendant l’exercice 2023, les de grands chantiers. Il s’agit de : la poursuite de la coordination technique de la mise en œuvre effective de la réforme de l’appareil statistique, la réalisation du Troisième Recensement Général de la Population et l’Habitat, couplée du Recensement de l’Agriculture, et l’exécution des activités courantes de l’institut. Les administrateurs dudit l’institut ont insisté sur l’importance de la programmation et ils ont encouragés l’INSEED à tout faire pour disposer des données de qualité et à jour.

Commencé à 09 heures 45mn, le conseil a pris fin à 12 heures 56 mn.

Partager sur :

Dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme de l’Appareil Statistique National du Tchad, le Secrétariat Permanant du Conseil National de la Statistique, a organisé, un atelier de validation du rapport de l’élaboration du système d’information du pôle 4 relatif aux statistiques de l’aménagement du territoire, le 23 février 2023 à BAKARA. La cérémonie a été présidée par le Secrétaire Permanant du Conseil National de la Statistique, Monsieur GOGNIN Gomdigué atelier ayant regroupé les parties prenantes du Système Statistique National (SSN) sur le sujet.

L’objectif visé dans le cadre de l’élaboration du rapport lié au pôle 4 en charge des statistiques de l’aménagement du territoire est de contribuer à la mise en œuvre de la Deuxième Stratégie National de Développement de la Statistique (SNDS2).

Pour sa part et le système d’information statistique à élaborer, pour chaque structure d’un pôle statistique sectoriel, doit lui permettre, chaque année d’élaborer un annuaire des statistiques sous la coordination technique de l’Institut Nationale de la Statistique, des Études Économiques et Démographiques (INSEED). Cet annuaire statistique étant un document constitué des séries de données et les statistiques concernant le pôle statistique, une fois réalisé, ses données peuvent servir à plusieurs usages dont notamment à la prise de décision, aux planificateurs de la politique socio-économiques du Tchad, aux PTF et aux travaux de recherche des étudiants.

En plus de cela le cadre de la réforme du système statistique a créé 11 pôles statistique dont le pôle 4 est constitué de  trois Ministères à savoir le Ministère de l’Aménagement du Territoire, du Développement de l’Habitat et de l’Urbanisme, le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement et le Ministère des Télécommunications et de l’Economie Numérique. A cet effet, dans son rôle institutionnel, le Conseil National de la Statistique à travers le Secrétariat Permanent (SP) a commencé à initier les travaux de contact au préalable à la mise en œuvre du système d’information statistique dont l’opérationnalisation effective revient à l’INSEED.

Après la présentation par le consultant, des critiques et suggestions ont suivi et le rapport a été validé sous réserve de prise en compte toutes les observations.

 

Partager sur :

Monsieur le ministre de la prospective économique et des partenariats internationaux ;

Mesdames et messieurs les membres du gouvernement ici présents ;

Monsieur le directeur général de l’INSEED ;

Distingués invités ;

Mesdames et messieurs,

Permettez-mou au début de cette année de vous présenter les vœux les meilleurs de santé et de paix à vous et vos familles ainsi que nos vœux de performance socio-économique pour le pays.

A l’entame de mes propos, je voudrais exprimer mes sincères remerciements à l’endroit du ministre de la prospective économique et des partenariats internationaux pour cette opportunité d’intervenir dans cette session du Conseil National de la Statistique.

D’emblée je voudrais annoncer la bonne nouvelle de l’achat par UNFPA et la disponibilité des images satellitaires par la réalisation de la cartographie censitaire du 3ème recensement général de la population et de l’habitat couplé avec celui de l’agriculture et ma présence ici aujourd’hui est la remise solennelle de ces images au gouvernement du Tchad.

En effet l’exercice qui commencé en mars 2028 par la revue d’une mission interdivisionnelle du siège de l’UNFPA qui a aidé à la préparation de la feuille de route du RGPH-3 est entrain faire en chemin vers la réalisation de l’objectif ultime est la collecte, l’analyse et la mise à la disposition des données.

Vous le savez, mais c’est bien de le répéter à cette occasion, le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) constitue la seule source de données pouvant fournir des informations fiables, exhaustives, actualisées et désagrégées au niveau géographique le plus fin, notamment selon l’âge, le sexe et le milieu de résidence de la population ainsi que les conditions de vie et de l’habitat.

Le RGPH est un outil de mesure du niveau de développement économique et socio-économique du pays, et, à ce titre, c’est une aide précieuse pour la prise de décision et la planification économique et politique ainsi que l’administration et l’aménagement du territoire.

L e RGPH comporte plusieurs phases dont les plus importantes sont la cartographie et le dénombrement. La cartographie censitaire condition conditionne la réussite du recensement. Lorsque la cartographie est réalisée selon les normes, le risque d’omissions et de double-compte sera minimisé lors du dénombrement. Il en sera de même pour le poids du travail à confier à un agent de dénombrement qui sera judicieusement évalué pendant cette phase.

Le Tchad est à sa troisième expérience en termes d’organisation du RGPH. L’une des particularités de ce RGPH-3 est qu’il utilisera l’approche numérique recommandé par les nations Unies pour des recensements de la série 2020 aussi bien pour la cartographie censitaire que pour le dénombrement de la population.

L’UNFPA a financé l’organisation de la cartographie test réalisée par Bureau de Coordination du Troisième Recensement (BTCR) du 17 au 31 décembre 2021 afin de tester les différents outils et de la méthodologie adoptée pour l’organisation de la cartographie censitaire et l’achat de ces images à hauteur de $ 350,000 dollars soit environ 210 millions de francs CFA.

Le BTCR avait utilisé les images libres, téléchargées gratuitement pour la cartographie test. Cependant, ces images sont obsolètes car toutes les structures n’y figurent pas. Certaines sont couvertes de nuages qui empêchent d’identifier distinctement les structure la digitalisation. C’est ainsi que le BTCR a recommandé l’acquisition des images satellitaires à jour et de haute résolution de tous les sites habités du Tchad pour la réussite du RGPH-3 et c’est ce dont l’UNFPA n’a pas hésité apporter son appui pour l’acquisition du logiciel cartographique Arc-GIS et les images satellitaires de haute résolution permettant aujourd’hui d’identifier les structures ou concessions dans lesquelles les estimations de la population seront opérées.

Si les autres pays du sahel comme le Mali (qui a fini avec l’énumération en Aout dernier et est à l’enquête post-censitaire), si le Niger ( qui a aussi fini la cartographie censitaire ) avec plusieurs défis que nous partageons ont pu faire des avancées notables, et si d’autres comme le Burkina Faso, CIV et recensement le Togo ont pu boucler leur recensement , nous avons les possibilités chez nous ici aussi au Tchad de doter le pays de ce puissant outil de souveraineté nationale, de planification et de base d’évaluation et de base d’évaluation des progrès ;

C’est pourquoi en faisant cette remise solennelle aujourd’hui des images pour la cartographie censitaire je voudrais d’abord rappeler que le Tchad dispose de la technicité et de l’expérience, que l’UNFPA mobilisera sous un Conseiller Technique Principal et s’est pourquoi nous faisons appel à l’appui de tous les partenaires technique et financiers pour avancer sur cet exercice dont UNFPA a mandat au sein du système des nations unies d’assurer l’assistance technique et de contrôle de qualité.

Pour terminer, Monsieur le Ministre ; Distinguées invités ; Mesdames et Messieurs, en tant que chef de file des partenaires pour le RGPH-3 je voudrais vous rassurer que nous continuerons auprès du gouvernement des rencontres bilatérales avec tous les partenaires du Tchad pour la réalisation du 3ème RGPH.

Je vous remercie pour votre aimable attention

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search