Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En mars 2024, le niveau général des prix est en hausse 0,2% par rapport au mois de février 2024

Au cours du 4ème Trimestre 2023, l’activité de production industrielle a augmenté de 13,2% par rapport au 3ème Trimestre 2023

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

L’INSEED a organisé du 15 au 25 octobre 2018 un atelier portant sur la migration au Système de Comptabilité Nationale de 2008 (SCN2008) et les travaux de changement d’année de base. Cet atelier a été animé par AFRISTAT avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers le Projet de Développement de la Statistique au Tchad(PDST). Il constitue la première phase d’une série d’activités devant aboutir à la mise en place d’une nouvelle série de comptes nationaux conformes aux nouvelles réglementations internationales en vigueur. 

Partager sur :

Le comité de Pilotage du Projet de Développement de la Statistique au Tchad (PDST), à tenu, sa 2ème session ce vendredi le 12/10/2018 dans la salle de réunion de l’INSEED pour statuer sur les points suivants :

  • Etat d’exécution du budget 2018 ;
  • Etat d’avancement du PDST et ECOSIT4 ;
  • Projet de Programmation du Travail de Budget Annuel 2019 ;
  • Et divers.

En effet, la réunion a été présidée par Mr. ADOUMTOGUE RUBAIN, Directeur Général de la Planification du Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement, par ailleurs Président du dit comité.

Prenant la parole pour la circonstance, le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), également coordonateur national du PDST, Mr. Nour Goukouni Nour, a fait le point sur les activités réalisées et les difficultés rencontrées dans sa mise en œuvre. La difficulté majeure qui constitue un handicap pour les activités de PDST, c’est lenteur dans le processus d’approbation des marchés, le faible budget ainsi que le retard dans le financement.

Le pourcentage d’exécution du Budget 2018 est de 51%, cela nous montre 1% de plus de la moitié et quant aux états d’avancement du PDST,  le taux d’exécution physique des activités est estimé à 74,28%. Sur ce fait, l’indicateur nous montre de bon résultat. Le projet du Programme du Travail de Budget Annuel 2019 est estimé à l’hauteur de 2 435 704 000Francs CFA. Après quelques échanges les membres du comité ont adopté le rapport d’activités et validé les activités de l’exercice 2019 dans un climat de convivialité.

La réunion s’est déroulée en présence de quelques collaborateurs de l’INSEED. Commencée a 09h45m la réunion à pris fin à  11h11m.

 

SENOUSSI YOUSSOUF

Partager sur :

Améliorer le système statistique national africain est crucial, dit Chinganya de la CEA avant Statcom-Afrique-VI
 
La Sixième Commission de statistique pour l'Afrique (StatCom-Afrique-VI) commence ce lundi, à Addis-Abeba sous le thème, « Renforcer la capacité du système statistique national pour appuyer les politiques de diversification économique et d'industrialisation de l'Afrique ».

Le Directeur du Centre africain pour la statistique (CAS), à la Commission économique pour l'Afrique (CEA), M. Oliver Chinganya, dit que la réunion fournira au système statistique africain une opportunité de faire le point sur les initiatives mondiales en cours et recherchera les moyens de renforcer l'appropriation de méthodologies nouvelles et / ou mises à jour pour renforcer les capacités statistiques des États membres.

« Améliorer notre système statistique national est crucial car notre continent a absolument besoin de données actualisées, accessibles et fiables », indique M. Chinganya.
« Des données fiables sont la clé de notre progrès en tant que continent car elles peuvent soutenir les politiques de l'Afrique en matière de diversification économique et d'industrialisation. La réunion est donc importante car elle nous aidera à débattre de questions relatives au renforcement des capacités du système statistique national africain, en particulier dans le contexte des objectifs de développement durable et du programme de développement à l'horizon 2063 de l'Afrique ».

Statcom, qui se tiendra du 1er au 4 octobre 2018 et sera organisé par la CEA et la Banque africaine de développement (BAD), sera précédé du treizième Symposium africain sur le développement statistique (ASSD) consacré au thème, « Application des statistiques économiques et des comptes nationaux à l'appui au développement durable ».

L'Afrique du Sud et l'Éthiopie accueilleront l'ASSD.

Le huitième Forum sur le développement de la statistique en Afrique (FASDEV-VIII), qui se tiendra sous le thème, « Des solutions financières innovantes pour améliorer la qualité et la crédibilité des données pour soutenir le programme de développement de l'Afrique », et le quatrième Comité régional de la Gestion mondiale de l'information géospatiale des Nations Unies pour l'Afrique (UNGGIM : Afrique) aura également lieu au même moment.

UNGGIM : Afrique sera placé sous le thème, « Orienter les gens : Intégration géospatiale statistique à l'appui au cycle de recensement de la population et de l'habitat de 2020 et au programme de développement durable ».

UN-GGIM : Afrique insistera sur le rôle de l'information géospatiale dans la mise en œuvre et le suivi des ODD. La réunion offrira au cadre statistique spatial africain une occasion de consolider le consensus et la volonté politique sur la manière d'intégrer la technologie géospatiale dans les travaux des bureaux nationaux de statistique, notamment par la formation et le traitement de données.

Les participants seront issus de Bureaux nationaux de statistique des États membres, d'agences nationales de cartographie, d'organisations sous-régionales, régionales, internationales et intergouvernementales, d'ONG, d'universités, d'instituts de recherche et du secteur privé.

Les réunions commencent ce lundi, au Centre de conférence des Nations Unies à Addis-Abeba, en Éthiopie.
Partager sur :

La 38ème réunion du Comité de direction de l’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (Afristat), visant à renforcer l’institution et les systèmes statistiques nationaux pour qu’ils soient en mesure de fournir des données fiables et actuelles permettant d’évaluer les efforts de développement, s’est ouverte le lundi dernier à Bamako. Le Directeur General de l’INSEED TCHAD, Monsieur Nour GOUKOUNI NOUR était présent pour répresenter son institution à cette rencontre en présence de nombreuses hautes personnalités.


Né de la volonté des Etats membres de la zone Franc avec l’appui du partenaire stratégique qu’est la France, l’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (Afristat) est devenu, après bientôt deux décennies de fonctionnement, un centre d’excellence dans le domaine du renforcement des capacités statistiques en Afrique au sud du Sahara. Ses interventions, fort appréciées par les Etats membres bénéficiaires des appuis techniques multiformes, ont contribué, d’une part, au développement de l’outil statistique au niveau national, et d’autre part, à l’harmonisation et à la comparabilité statistiques pour faciliter l’intégration sous-régionale et régionale.

 

 


LE PROJET D’ORDRE DU JOUR A PORTE SUR :
1. L’Ouverture de la réunion
2. L’Adoption de l’ordre du jour et du calendrier de travail
3. L’Examen du rapport sur l’état d’avancement au 30 juin 2018 de l’exécution du Plan d’action 2018 d’AFRISTAT, y compris le compte rendu de la mise en œuvre des recommandations et décisions de la 37ème réunion du Comité de direction.
4. L’Examen et adoption du projet de plan d’action annuel 2019
5. La Questions d’ordres administratif, budgétaire et financier
5.1. L’Exécution du budget 2018 au 30 juin 2018
5.2. L’Examen et adoption du projet de budget 2019.
6. La Questions spécifiques
6.1. La Situation des contributions aux Fonds AFRISTAT 2006 – 2015 et 2016 – 2025.
6.2. L’Examen des dossiers de candidature au poste de Directeur général d’AFRISTAT au titre de la période 2020 - 2023.
7. Les Questions diverses
7.1. Les Questions diverses proposées par les participants.
7.2. La Date et lieu de la 39ème réunion du Comité de direction d’AFRISTAT.
8. L’Adoption du relevé de conclusions de la réunion
9. La Clôture de la réunion.
Cette rencontre a regroupé une soixantaine de directeurs généraux des instituts nationaux de statistique, les représentants des institutions sous régionales d’intégration, des banques centrales et des partenaires techniques et financiers.

Partager sur :

Les chefs d’équipes de la quatrième enquête sur les conditions de vie des ménages et la pauvreté au Tchad (ECOSIT4) étaient à l’honneur ce mardi 18 septembre 2018. Et pour cause, ils ont été reçus à l’hôtel HILTON par l’Equipe Technique de l’ECOSIT4, en présence du Directeur Général de l’INSEED, NOUR GOUKOUNI NOUR par ailleurs Superviseur Général de cette opération d’envergure nationale. Au cours de cette rencontre, le Directeur Général de l’INSEED s’est dit satisfait du déroulement de la première vague de l’ECOSIT4.

Il a ainsi tenu à remercier les chefs d’équipes pour la contribution de chacun d’eux qui a permis la réussite de l’opération de collecte sur le terrain.  La parole a aussi été donnée à chaque chef d’équipe pour relater les principales difficultés rencontrées sur le terrain d’une part, et d’autre part, pour faire les recommandations qui s’imposent pour permettre de corriger le tir lors de la seconde vague de l’ECOSIT4. Le Directeur Général de l’INSEED a rassuré les chefs d’équipes que leur participation à la seconde phase de l’ECOSIT4 est un acquis. Et pour joindre l’utile à l’agréable, il a invité les chefs d’équipes au restaurant de l’hôtel HILTON pour célébrer le succès enregistré au cours de cette première vague de l’ECOSIT4.






Adoum Youssouf et Senoussi Youssouf

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search