Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En mars 2024, le niveau général des prix est en hausse 0,2% par rapport au mois de février 2024

Au cours du 4ème Trimestre 2023, l’activité de production industrielle a augmenté de 13,2% par rapport au 3ème Trimestre 2023

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

Monsieur le Ministre Secrétaire d’Etat des Finances et du Budget ;

Monsieur le Directeur Général du Ministère de l’Economie et de la Planification et du Développement ;

Monsieur le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, DES Etudes Economiques et Démographiques (INSEED)

Monsieur le Coordonnateur de l’Enquête EDS-MICS ;

Mesdames, messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs et chefs de services ;

Mesdames, messieurs les Représentants d’organismes et institutions partenaires techniques et financiers du Tchad ;

Mesdames, messieurs ;

Distingués invités.

C’est pour moi un réel plaisir de prendre la parole au cours de la cérémonie de lancement de la collecte de données de l’enquête EDS-MICS 2019.

Distingués invités et partenaires, permettez-moi d’abord de féliciter le Gouvernement du Tchad et en particulier le Ministère de l’Economie et de la Planification du développement et l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) pour le leadership dans la planification de l’Enquête EDS-MICS.

L’Enquête EDS-MICS vient à son heure pour appuyer le suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) dont l’agenda fixé nous engage à produire des indicateurs désagrégés au niveau national et provincial pour permettre de mieux cibler les politiques publiques, lutter plus efficacement contre les inégalités et les disparités et de suivre les progrès.

Un nombre croissant de pays se tournent vers les  MICS et EDS-MICS pour suivre les progrès accomplis dans la réalisation des ODD, en particulier pour les groupes les plus vulnérables. Ces enquêtes mesurent le données sur la situation des enfants et des femmes, et renseignent sur de 11 ODD. Cela représente près de la moitié des indicateurs des objectifs de développement durable qui peuvent être suivis à l’aide d’une enquête auprès des ménages.

Depuis 1995, près de 300 enquêtes MICS et EDS-MICS ont été conduites à travers le monde. Ces enquêtes d’une grande robustesse, internationalement comparable, sont aujourd’hui utilisées dans plus 108 pays pour mieux évaluer la situation des enfants, des femmes et des hommes.

L’enquête par EDS-MICS s’inscrit également au niveau de la mise en marche d’une véritable des données au Tchad. Comme vous le savez, la disponibilité l’accessibilité et l’utilisation des données sociodémographiques et socioéconomiques favorisent une meilleure qualité de planification et programmation budgétaire sectorielle, surtout dans un contexte de contrainte budgétaire. Les ODD et la mise en œuvre des réformes budgétaires et financières en cours au Tchad exigent une gestion axée sur les résultats et un meilleur suivi des performances. D’où l’importance de données dans la planification, le ciblage et le suivi des résultats dans les secteurs.

Au Tchad, où ailleurs dans le monde, l’UNICEF  reste à l’avant-garde dans l’appui à la production des données sociodémographiques sur les enfants. Nous appuyons les effets du gouvernement dans l’amélioration de la disponibilité de l’information afin de mieux orienter les choix publics et les appuis dans partenaires œuvrant dans des programmations centrés sur l’amélioration du bien-être des enfants.

L’enquête répond aux exigences en données pour assurer une transformation nécessaire en réponse aux défis de développement. L’Enquête a apporté plusieurs améliorations, par lesquelles :

  • Elle comble certaines lacunes de données sociodémographiques au Tchad

L’enquête EDS-MICS va produire pour la première fois des données sociodémographiques et socioéconomiques sur la qualité de l’eau et sur les transferts sociaux et leurs résultats, par exemple.

  • Elle apporte une contribution à la modernisation de la collecte de données

 L’enquête EDS-MICS va utiliser les tablettes et les applications CAPI (Computer assisted programme interviewing) pour une collecte plus rapide et une meilleure qualité, au niveau de la collecte des données et de la saisie qui sera en temps réel.

  • Elle appuie le développement de nouvelles cibles et de nouveau indicateurs

L’enquête EDS-MICS inclut de nouveau modules et va produire de nouveaux indicateurs, anticipant déjà les besoins du Tchad en matière de données pour le suivi des ODD. A titre d’exemple, l’enquête va permettre la collecte des données les transferts sociaux, la qualité de l’eau, les compétences fondamentales d’apprentissage (enfants de 7 à 14 ans), les capacités fonctionnelles des enfants et des adultes, le statut migratoire, l’utilisation de carburants et technologies propres entre autres, contribuant ainsi au suivi des ODD et des indicateurs du développement du pays.

Mesdames, Messieurs

Permettez-moi de remercier les personnes qui œuvrent à la réalisation de cette enquête, sous le patronage du Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, et notamment l’INSEED et son équipe technique ainsi que les agents enquêteurs et enquêtrices, les autorités nationales et locales qui ne vont pas ménager d’effort pour créer les conditions favorables à la réussite de cette enquête. Je remercie également les partenaires bailleurs, notamment le Fond Mondial, d’avoir priorisé un financement additionnel pour permettre de combler une partie des besoins de financement pour la réalisation de l’enquête.

Je ne peux pas terminer sans remercier le Directeur Général de l’INSEED et toute l’équipe technique pour la qualité du travail déjà effectué dans la préparation de l’EDS-MICS, qui nous amené au lancement d’aujourd’hui.

Nous espérons que toutes les évidences et les problématiques soulevées par les résultats de l’enquête seront pris à bras le corps par l’ensemble des acteurs pour une résolution efficace des obstacles à la réalisation des droits de l’enfant au Tchad, et un développement équitable et durable.

Je vous remercie

Voir le mot du DG de l'INSEED

 

Partager sur :

Monsieur le Représentant de la banque Mondiale,

Monsieur le Représentant du Fond Monétaire International ;

Monsieur le Représentant de la délégation de l’Union Européenne au Tchad ;

Messieurs les Directeurs Généraux

Messieurs les Directeurs de Chefs de Départements de l’INSEED ;

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs.

L’honneur m’échoit, de procéder à l’ouverture de l’atelier de validation des comptes nationaux définitifs de l’année 2017.

Dans cette posture, je voudrais, au nom des  plus hautes autorités, vous souhaiter à tous, une chaleureuse et cordiale bienvenue dans cette salle de conférence de l’hôtel résidence. Votre présence à l’invitation, témoigne de l’intérêt que vous accordez singulièrement aux autorités des comptes nationaux.

Mesdames et Messieurs,

Je ne voudrais pas m’appesantir d’avantage sur le contexte socioéconomique actuel de notre pays. Simplement, permettez-moi de relever l’importance de l’étape que nous abordons dans le cadre des présentes assises, qui nous donnent l’accession de valider les comptes nationaux du Tchad et de jeter un regard prospectif dans le processus entamé par l’INSEED depuis quelques années.

En effet, il faut noter qu’après la validation de la série des comptes nationaux 2005-2016, avec l’appui des partenaires techniques financiers notamment la Banque Mondiale, le FMI, l’INSEED s’est engagé à rattraper le retard accusé dans la production de ces comptes. Cet engagement soutenu par les plus hautes autorités du pays a permis d’arriver à ces résultats.

Mesdames et Messieurs,

Par ailleurs, s’inscrivant dans un schéma de la maitrise du contexte macroéconomique, plusieurs chantiers sont actuellement. Il s’agit notamment des travaux liés au changement de l’année de base et du passage au Système de comptabilité nationale 2008. Ces travaux qui sont soutenus  techniquement et financièrement par le Banque Mondiale et le FMI demandent la participation de tous les acteurs fournisseurs et utilisateurs des données.

En effet, comme vous le savez, la comptabilité nationale est au centre de toutes les activités d’un pays. Elle permet d’évaluer la richesse d’un pays et cette richesse ne peut être estimée que si toutes les structures publiques et privées fournissent les données nécessaires.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais une fois de plus réitérer les sollicités de l’INSEED en ce qui concerne la collecte des données sources. Pour mieux estimer la contribution de chaque secteur à l’économie, il est donc indispensable que tous les secteurs puissent fournir les données nécessaires.

Mesdames et Messieurs,

Enfin, au nom des plus hautes autorités du pays, je voudrais remercier particulièrement nos partenaires à savoir la Banque Mondiale, qui finance ces activités à travers le Projet de Développement de la Statistique au Tchad (PDST), le FMI pour son assistance technique par le biais de son Centre Régionale (AFRICTAC-Centre).

C’est sur cette note d’espoir que je souhaite plein succès à vos travaux et déclare ouvert l’atelier de validation des comptes nationaux définitifs 2017.

Je vous remercie de votre bienveillante attention.

Partager sur :

Les cadres de l’INSEED, les membres de l’équipe technique de la SNDS2 et les différents points focaux étaient à l’honneur à BAKARA du 26 au 29 mars, pour l’élaboration de la deuxième Stratégie Nationale du Développement de la Statistique (SNDS2), sous la supervision du consultant international M. LOMPO BIRIMPO. Cette retraite se situe dans le cadre de la centralisation et l’harmonisation des plans d’actions des services des statistiques sectorielles du Système Statistique National (SSN) du Tchad.

L’atelier a été présidé par le coordinateur technique de SNDS2 M. RIRADJIM MADNODJI.

 L’objectif général visé par cet atelier est de consolider les plans d’actions 2019-2023 de la SNDS2. La SNDS2 est une planification et une budgétisation des activités de l’ensemble du système Statistique National.

 De cet atelier, deux (2) résultats sont attendus :

  • Primo : faire une synthèse des plans d’actions de tout le Système Statistique National (SSN) ;
  • Secundo : produire un rapport d’atelier.

 Cette retraite a permis aussi d’insérer des nouvelles activités pertinentes et réaliste omises. Elle a également contribué à dégager un consensus sur les coûts et la périodicité des activités à prendre en compte dans le plan d’action de la SNDS2.

 Le débat était fructueux tout au long de la retraite. Ce qui a conduit à la bonne conception du projet de document de SNDS2.

 Ainsi, c’est avec une note de satisfaction et dans un climat de convivialité que les participants ont bouclé les travaux de la retraite.

 

SENOUSSI YOUSSOUF HASSAN

Partager sur :

L’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), par la voie de la cellule de suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD), en collaboration avec la Coordination Nationale de suivi des ODD du Tchad, par l’appui des Partenaires Techniques et Financiers (TPF), notamment l’Union Européenne (UE) dans le cadre du Programme d’Appui à la Consolidation de l’Etat 2 (ACET2) et financier de la Banque Mondiale (BM)  à travers le Projet de Développement de la Statistique au Tchad (PDST), a organisé à Douguia un atelier de formation des points focaux et de la validation des fiches des métadonnées d’indicateur des Objectifs de Développement Durable (ODD) du Tchad.

Juste après le mot du remerciement et brève présentation de la mission de la Coordination Nationale du suivi des ODD, par son Coordinateur National M. MOUSSA ADJI MAYE, la cérémonie de lancement des activités de la séance a été présidée par le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), M. NOUR GOUKOUNI NOUR.

Le député, représentant de la commission de suivi des ODD de l’Assemblée Nationale ; représentants des institutions internationales et des partenaires bilatéraux du Tchad ; les points focaux des ODD, représentants des ministères respectifs ; représentant de la société civile, des médias et du secteur privé ainsi que les membres de la cellule de suivi des ODD, ont pris part à cette assises.

Ainsi, par une note de satisfaction que, les travaux de cet événement important ont démarré au tour de 09h45m. Les résultats attendus au terme de l’atelier sont ci-dessous :

  • Les capacités des parties prenantes en matière de prise en compte du cadre statistique dans le suivi des ODD, sont renforcées ;
  • Les fiches des métadonnées d’indicateurs de suivi des ODD sont validées et adoptées ;
  • Un dispositif statistique et des mécanismes de communication et de diffusion des données et indicateurs des ODD, sont définis et adoptés.
  1. La durée est prévue pour quatre jours allant du 20 au 23 mars 2019.

 

SENOUSSI YOUSSOUF HASSAN

Partager sur :

Le Département des Affaires Administratives, Financières, des Ressources Humaines et de la Formation (DAFRHF), sous la supervision de la Direction Générale de l’institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), a organisé du 26 au 27 février 2019 à N’Djaména à l’Ecole Normale des Instituteurs Bachelier (ENIB), un concours d’entrée à l’Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD) de Yaoundé au Cameroun (voie A, B et A&B).

L’effectif des candidats inscrits à ce concours de démographie année 2019 est de 64 candidat. Ils sont repartis par catégorie comme suit :

  • Voie A = 19 candidats ;
  • Voie B = 13 candidats ;
  • Voie A&B = 32 candidats.

Parmi les 64 candidats inscrit, on compte quatre filles et soixante garçons.

Par ailleurs, l’INSEED organise chaque année ce concours depuis fort longtemps et prend en charge leurs formations dans le but de renforcer les cadres démographes du pays.

 

SENOUSSI YOUSSOUF

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search