Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En mars 2024, le niveau général des prix est en hausse 0,2% par rapport au mois de février 2024

Au cours du 4ème Trimestre 2023, l’activité de production industrielle a augmenté de 13,2% par rapport au 3ème Trimestre 2023

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

Il s’est tenu ce jour, 03 mai 2019 dans la salle des réunions de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), le premier Conseil d’Administration Ordinaire de l’année de cette institution publique. Cette rencontre a été dirigée par le Directeur Général du Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement, M. HOULE DJONKAMLA, par ailleurs Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’INSEED.  Plusieurs points sont inscrits au menu de cette rencontre, notamment :

  1. Examen et Adoption du Compte Rendu du Conseil d’Administration Extraordinaire du 08 juin 2018 ;
  2. Programmation des activités, Question du Budgétaires
    1. Rapports d’activités et Exécution du budget 2018 ;
    2. Projet du Plan d’Action et projet de Budget 2019
  3. Examen et Adoption du Plan Opérationnel stratégique
    1. Plan stratégique de l’INSEED ;
    2. Plan de communication de l’INSEED.
  4. Projet de décision
    1. Les recrutements 2019 ;
    2. Bourse des étudiant 2018-2019.
  5. Points d’information
    1. Note de présentation (RGPH3, ECOSIT4 et EDS-MICS6)

Les administrateurs ont validé le compte rendu de leur précédente rencontre sous réserve de la prise en compte de quelques observations de fonds et de forme qu’ils ont eu à faire. Il en est de même pour les rapports d’activité et d’exécution du budget de 2018 ainsi que les projets de plan d’action et de budget pour l’année en cours. Le coût total des activités de l’année 2019 est de : 1 797 700 000 FCFA. Ce coût total est comparable à celui estime en 2018, mais qui a été faiblement exécuté. Cependant, certaines lignes du budget ont connu d’importants écarts entre les années 2018 et 2019 en raison des activités lourdes parmi lesquelles la réalisation du troisième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH3), qui sont programmées en 2019.

Les documents de stratégie de l’INSEED soumis à l’examen des administrateurs, à savoir le Plan Opérationnel Stratégique et la Stratégie de Communication, ont été hautement apprécie par les administrateurs de l’INSEED qui ont recommandé à l’INSEED d’organiser un atelier de validation technique en présence des partenaires techniques et financiers. 

Les administrateurs ont aussi validé le projet de recrutement du personnel contractuel proposé par l’INSEED. Ils ont toutefois demandé à l’INSEED de se conformer à la loi en sollicitant auprès Ministère des Finances et du Budget l’affectation d’un second comptable a l’INSEED au lieu de recruter un assistant comptable non assermenté qui n’a pas compétence à gérer les fonds publics. Ils ont aussi autorisé l’INSEED à payer les bourses des étudiants des écoles du Réseau des Ecoles de Statistiques Africaines (RESA) ne bénéficiant pas des bourses des partenaires, mais de ne plus engager l’Etat jusqu’à ce que la situation financière se normalise.

Des informations sur les activités ad hoc phares de l’année en cours ont été livrées aux administrateurs. Il s’agit de :

  • L’ECOSIT4 dont la phase de collecte de terrain est achevé, mais celle de traitement des données vient de démarrer ;
  • De MICSC6 dont la phase de collecte sur le terrain sera bientôt lancée ;
  • Du troisième recensement général de la population et de l’habitat dont les travaux préliminaires commenceront au second semestre de l’année 2019.

Commencée à 09h20min, la séance a pris fin à 12h30min.

 

SENOUSSI YOUSSOUF HASSAN

Partager sur :

Dans la cadre de la mise en œuvre de l’Indice de Pauvreté Multidimensionnelle (IPM) au Tchad, l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), avec l’appui technique de l’Oxford Poverty And Developement Initiative (OPHI) et Financier de l’UNICEF, a organisé le mardi le 07 mai 2019 à l’hôtel la Résidence un atelier sur l’Etat de mise en œuvre de l’IPM au Tchad.

L’Indice de Pauvreté Multidimensionnelle (IPM) est un indice élaboré par OPHI qui est un centre de recherche faisant partie de l’Université d’Oxford et Créé en 2017. Cet indice permet d’analyser et prendre en compte les différentes dimensions telles que les conditions de vie, les services de base, le logement, la santé, l’emploi, l’éducation et l’accès au crédit, etc.

L’Objectif visé  est de constituer des données de référence pour une meilleure évaluation de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODDs), et surtout pour disposer des informations pour alimenter le Plan National de Développement (PND) 2017-2021.

Suivant le programme, deux présentations de l’équipe technique ont eu lieu à cet atelier. La première axée sur la présentation des étapes de mise en œuvre de l’IPM a été animée par M. AHMAT ABDRAHIM ABBO, par ailleurs, chef de Département des Statistique Sociales, du Suivi des Conditions de Vie des Ménages et de la Pauvreté (DSSSCVMP) de l’INSEED et la seconde sur la présentation des quelques exemples des résultats a été aminée par M. Cherif Ousmane Abdoulaye.

A l’issue de ces présentations, quelques techniciens sectoriels et autres techniciens de différents programmes et projets ont apporté beaucoup des observations visant à améliorer la qualité de ce travail.

Les travaux de cet atelier ont été bouclés à la satisfaction générale.

 

 

SENOUSSI YOUSSOUF

Partager sur :

Le Gouvernement de la République du Tchad a obtenu un financement de la Banque mondiale pour appuyer la modernisation et le renforcement de l’appareil statistique national afin d'améliorer la disponibilité et la qualité de la production statistique pour permettre une meilleure orientation des politiques publiques. Il se propose d'utiliser une partie de ce fonds pour financer le recrutement d'un consultant individuel chargé de l'évaluation à mi-parcours dudit projet.

Objectif global de la mission :

L’objectif global de la mission est d’apprécier les résultats de mise en œuvre du Projet afin de fournir les informations sur les progrès réalisés, d’identifier les difficultés de mise en œuvre et les leçons à tirer. Elle s'appuiera sur les contraintes et les leçons apprises pour éventuellement proposer des nouvelles orientations, des actions et interventions afin d'optimiser à terme les résultats attendus à la fin du Projet.

Objectifs spécifiques :

  • De façon spécifique, la mission consistera à :
  • Etablir le bilan quantitatif et qualitatif par composante et faire l'état d'avancement du Projet en tenant compte des principaux indicateurs de performance ;
  • Analyser de façon critique la pertinence du projet notamment les objectifs, les activités ainsi que les modalités de mise en œuvre ; les ressources mobilisées et les résultats (produits et effets) par rapport aux objectifs ;
  • Analyser le fonctionnement de l’unité de coordination du Projet, et de l'organisation des activités y compris les antennes régionales et l'implication des cadres de I'INSEED et ;
  • Proposer des orientations futures des activités et le niveau de financement requis à considérer dans l'élaboration de la prochaine Phase du Projet,
  • Proposer des nouvelles pistes pour le montage d'un nouveau projet.

Durée de la mission

La mission aura une durée de vingt un (21) jours et se déroulera à N'Djaména (à la Direction Générale de I'INSEED)

Profil du Consultant

Le Consultant doit remplir les critères ci-après :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau bac +5 minimum en économie, en management et gestion des projets, en statistique, en planification, en agroéconomie, en agronomie, en sociologie, ou un diplôme équivalent' avec des connaissances avérées en gestion des projets et programmes de développement ;
  • Avoir une expérience d’au moins 7 ans en évaluation des projets de la Banque mondiale ou une Institution internationale de référence dans le financement du développement (PNUD, BAD, UE, USAID, etc…)
  • Avoir conduit au moins 3 missions similaires ;
  • Avoir une connaissance des procédures de la Banque Mondiale ;
  • Avoir une parfaite maitrise de l'outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, etc…) ;

Les dossiers de candidature doivent être adressés à la Direction générale de I'INSEED et/ou envoyés par mail aux adresses suivantes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , au plus tard le 03 mai 2019 à 12 heures.

 

Pour plus d'informations, prière de consulter les termes de références sur ce lien

Partager sur :

Le Gouvernement du Tchad, avec ses partenaires notamment l’UNICEF et le Fond Mondial a lancé officiellement les activités de la collecte de données du sixième round de l’Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS6), le 03 mars 2019. Cette enquête sera mise en œuvre par l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). L’atelier s’est déroulé à la Maison de la Femme de N’Djaména.

La phase de collecte de MICS6 a été lancée par le Ministre Secrétaire d’Etat aux Finances et du Budget M. HISSEIN TAHIR SOUGUIMI, en présence du Directeur Général du Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement, du Directeur Général de l’INSEED et du Représentant Adjoint du l’UNCEF, des agents enquêteurs et biens d’autres invitées.

"L’Enquête MICS6 vient à son heure pour appuyer le suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) dont l’agenda fixé nous engage à produire des indicateurs désagrégés au niveau national et provincial pour permettre de mieux cibler les politiques publiques, lutter plus efficacement contre les inégalités et les disparités et de suivre les progrès", a souligné le Représentant Adjoint du l’UNCEF Dr. CELESTIN TRAORE.

L’enquête MICS6 qui est prévue pour quatre mois, prend en compte des données sociodémographiques et socioéconomiques notamment sur la qualité de l’eau, les transferts sociaux et leurs résultats. Les tablettes  seront utilisées pour cette collecte et l’internet comme un  outil de transmission des données. L’utilisation de ces nouvelles technologies devra permettre de gagner en temps et la qualité des données.

"C’est une opération d’une grande envergure dont la réussite nécessite l’implication de tous les acteurs et plus particulièrement les agents enquêteurs sur qui repose une lourde responsabilité ; je leur demande donc d’être assidus et courageux sur le terrain", a déclaré NOUR GOUKOUNI NOUR, Directeur Général de l’INSEED.

Après des explications données à l’assistance par l’INSEED et l’UNICEF sur le processus de mise en œuvre de la MICS6, l’équipe technique de MICS6 a répondu aux questions posées par les participants. Ceux-ci sont satisfaits de la qualité du travail déjà effectué dans la préparation de la MICS6.

La séance a été sanctionnée par une photo de famille.

 

 

SENOUSSI YOUSSOUF

Partager sur :

Monsieur le Ministre Secrétaire d’Etat, Représentant du Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement,

Monsieur le Directeur Général du Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement ;

Monsieur le Représentant, du Représentante de l’UNICEF

Mesdames, Messieurs les représentants des grandes institutions nationales et d’organisations religieuses ;

Monsieur le Délégué Général du Gouvernement auprès de la Commune de N’djaména ;

Messieurs le maires de la commune de N’Djaména ;

Messieurs les Représentants des partenaires bilatéraux et multilatéraux ;

Messieurs les directeurs généraux des Ministères sectoriels ;

Mesdames, messieurs les représentants des collectivités locales de la communes de N’Djaména ;

Mesdames, messieurs ;

En vos rangs et qualités,

Je l’honneur de vous souhaiter la bienvenue à cette cérémonie de lancement officiel des activités de collecte de données du sixième round de l’Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples.

L’Enquête MICS est une source importante de données sur la protection de l’enfance, l’éducation de la petite enfance et aussi une source majeure de données sur la santé et la nutrition des enfants.

La mise en œuvre de cette enquête a été un processus à plusieurs phases dont certaines ont déjà réalisées, à s’avoir :

  • Le prétest du questionnaire papier ;
  • Le prétest du test de la qualité de l’eau ;
  • L’enquête pilote.

Je rappelle que la phase qui nous réunit aujourd’hui est celle de la collecte de données auprès des ménages. Cette collecte de données se fera à l’aide des tablettes et nécessite le déploiement 150 agents de collecte et de supervision pour couvrir l’ensemble du territoire national sur une durée de quatre mois.

C’est une opération d’une grande envergure dont la réussite nécessite l’implication de tous les acteurs et plus particulièrement les agents enquêteurs sur qui repose une lourde de responsabilité ; je demande donc d’être assidu et courageux sur le terrain.

Je vous remercie de votre aimable attention

Voir le mot du représentant de l'UNICEF

Partager sur :

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search